De Florianopolis à Buenos Aires (du 7 au 23 septembre)

Mercredi 7 septembre 

Nous quittons Florianopolis sous la pluie, ça tombe bien, on doit avancer et c’est toujours plus facile de quitter des endroits sympas quand il fait pas beau! Nous voilà donc parti en direction de l’Uruguay (dernier pays de notre voyage). Le sud du Brésil est assez riche et nous croisons de plus en plus de camping cars, des grands, des petits, des neufs et des vieux! Pour le plaisir on vous en montre un… (qui va plaire à Bruce!) C’est notre préféré! 

 

Jeudi 8 septembre 

Les kilomètres défilent toujours sous la pluie et nous laissons derrière nous le Brésil après 9 semaines! C’est un pays immense, magnifique et qui nous aura fait rêvé. Des plages immenses, une mer chaude, une végétation tropicale et des brésiliens très chaleureux et accueillants! 

Ce qui est sur c’est qu’on reviendra pour explorer l’Amazonie! 

Vendredi 9 septembre 

Uruguay nous voilà. Notre première impression sera la bonne, voilà un pays muy tranquilo. Je vais essayer de décrire l’ambiance du pays telle qu’on la ressent : imaginez un dimanche matin ensoleillé, il fait beau, frais et tout est super calme (trop calme?)… voilà en gros l’esprit du pays, c’est tous les jours comme un dimanche matin. Ca tranche vraiment avec le Brésil qui grouille de monde et de bruit en permanence. 

En arrivant au poste frontière, l’odeur du barbeuc nous saute au nez en entrant dans la bureau de l’immigration enfumé. De la viande est déjà en train de griller dans la cheminée pour le déjeuner des douanniers… 

Nous n’avions pas trouvé de guide de voyage sur ce pays avant de partir c’est donc un peu au hasard que nous allons silloner ce pays à moitié grand comme la France (mais avec une population totale de 3 millions d’habitants, vive les grands espaces) en suivant la côte atlantique. Nous retrouvons le calme de la Pampa Argentine (bien que les paysages soit bien différents de la pampa, en fait on pourrait se croire dans l’Avesnois). On ne perd pas nos bonnes habitudes et restons le long des côtes. 

 

Samedi 10 septembre 

Nous longeons la côte en direction de Punta del Este, c’est une succession de petits villages balnéaires très chics, des maisons d’architectes éparpillées dans les dunes. 

 

Punta Del Este quant à elle n’a pas grand charme, de grandes tours de luxe se succèdent le long de la plage, c’est un peu trop bétonné à notre goût. Nous nous y arrêtons tout de même pour prendre quelques photos de la fameuse sculpture appelée « La Mano » ou « Los Dedos » et pour manger une bonne Parilla uruguayenne (grillade). 

 

Nous nous installons pour la nuit dans la petite ville de Piriapolis, à côté du port de plaisance en compagnie de quelques lions de mer qui font le spectacle, nous voilà fin bien. 

 

 

Dimanche 11 septembre 

Petite balade au bord de la mer et un vrai repas digne d’un dimanche midi au Touquet, crevettes, mayo maison, baguette fraiche et vin blanc! Comme à la maison. 

 

Une des boissons chaudes préférées de sud-américains est le maté. Nous avons vu des buveurs de maté en Argentine, au Paraguay, au Brésil mais je crois ne pas me tromper en vous disant que les uruguayens sont les champions. 

Le maté est une infusion de « yerba mate » (sorte de feuilles de thé locales) qui se boit dans un récipient souvent arrondi (mais cela peu tout aussi bien être dans une corne de vache vide, dans une calebasse vide, dans une tasse ou dans un verre) ce qui ne change pas par contre c’est la paille. Le maté se boit à l’aide d’une paille munie d’un filtre. Le mode d’emploi est assez simple : on remplit la tasse de Yerba Mate, on recouvre d’eau chaude et on boit (le dosage d’herbe et d’eau et donc le goût varie selon les pays, il se boit même glacé dans les régions les plus chaudes). C’est une boisson « sociale », elle passe de mains en mains, on la boit tous dans la même boule et avec la même paille. 

Nous buvons nous aussi du mate, je l’aime nature (c’est assez amer) et un peu sucré, Terence préfère lorsqu’il est aromatisé à la menthe. Nous sommes nous aussi équipés, la famille de Martin de Paraguari (au Paraguay) nous a offert tout l’équipement du buveur de mate : le Thermos, la tasse et la paille, nous avons aussi une boule qui vient de l’Argentine. 

C’est un peu résumé mais dans l’ensemble ça se passe comme ça. Et ici en Uruguay les gens le boivent, thermos sous le bras, en marchant tranquillement dans la rue, posés sur la plage… illustrations en images. 

 

Lundi 12 septembre 

Nous traversons Montevideo, la capitaile du pays, en pleine journée. Comme pour Rio ou pour toutes les autres grandes villes de notre périple on appréhende un peu. Et bien non, Montevideo est à l’image du reste de l’Uruguay… Tranquille (on traverse la ville comme si c’était un dimanche matin). 

Nous passons tout près de l’aéroport où nous avions attendu notre avion pour la France en juin pendant plus de 24h et traversons la ville d’un bout à l’autre en moins d’une heure! Pas de tourisme pour nous aujourd’hui, nous avions déjà visité cette ville l’an dernier à l’occasion d’une escale de notre bateau, les jours qu’il nous reste à passer ici étant comptés on avance! 

Nous passons la soirée et la nuit dans une petite station balnéaire endormie : Brisas del Plata. 

 

 

Mardi 13 septembre 

Nous commencons cette journée par une longue promenade sur la plage et dans la forêt d’eucalyptus et de pins qui borde la mer et puis nous reprenons la route en direction de Colonia del Sacramento. 

Mercredi 14 septembre 

Nous visitons la jolie ville coloniale de Colonia, elle est bordée par le Rio de la Plata et Buenos Aires lui fait face. Cette petite ville est pleine de charme : jolies batisses, petites rues pavées et chargées d’histoire comme on les aime. On se balade donc et on se perd dans les ruelles. 

 

 

 

 

 

Ci dessus le Chivitos : spécialité locale (servie en grande grande quantités) 

Jeudi 15 septembre 

Nous partons visiter le parc Anchorena à quelques kilomètres de Colonia, une uruguayenne rencontrée dans le parc nous explique qu’à 200 km de là il y a toute une région thermale et que ça vaut vraiment le détour. On avait prévu de passer en Argentine avant le WE mais bon on est si pressés que ça alors c’est parti ce week end ce sera station thermale! 

 

Le soir bivouac encore une fois au bord de l’eau… (Geo mets tes lunettes) 

 

du vendredi 16 au dimanche 18 septembre 

On se baigne dans des piscines d’eau chaude, on fait des barbecues, on danse au son de la cumbia de nos voisins de camping… 

Lundi 18 au vendredi 23 septembre 

Argentine nous (re)voilà! Nous sommes encore à environ 300 km de Buenos Aires. Nous nous arrêtons après la frontière dans la petite ville de Gualeguaychù pour faire quelques travaux sur le Capitaine. 

Nous rejoignons ensuite la campagne de Buenos Aires et nous installons à Tigre au bord du Rio… On revit les mêmes situations qu’à notre arrivée il y a un an : pour aller à Buenos Aires nous devons prendre bateau + train… souvenirs souvenirs… la boucle est bouclée! 

Enfin pas tout à fait car en retournant à notre bivouac hier soir nous constatons que l’eau du rio est montée montée montée… tiens c’est bizarre tout ça il a même pas plu. Après renseignement c’est à cause des vents. Bon on est pas contrariant on part voir ailleurs, il parait que ça va encore monter… Par contre il est tard, plus le courage de chercher un endroit verdoyant, on se retranche sur le premier parking venu… pour se faire réveiller aux aurores par des gardiens qui nous demandent gentillement de liberer l’espace… 

On retourne plein d’espoir près du rio : ah c’est marrant le rio il était 200 mètres plus loin hier?!? ok l’eau est sacrement montée. Mais bon on a déjà repéré un bon plan pour la nuit prochaine alors tout va pour le mieux. 

Le départ approche, aux dernières nouvelles notre bateau est attendu pour le 28 ou le 29 septembre à Buenos Aires… D’ici là nous n’auront peut être plus l’occasion de faire un nouveau post alors lachez vous pour les commentaires c’est peut être le dernier! 

Category: Argentine, Brésil, Uruguay
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Both comments and pings are currently closed.
19 Responses
  1. Lulu la Brute dit :

    Ola ! contente de lire de vos nouvelles, amigos ! bin dites donc, vous buvez du vin blanc, vous voyez des daims (au lieu de toucans et de lamantins), et vous mangez des tonnes de frites… serait ce une manœuvre pour vous réhabituer peu à peu à notre chez nous… ? :-) quel magnifique coucher de soleil !!! vous nous ramenez une gourde de « mate » ? :-) Bizzzzzzzzz

    • Mathilde & Terence dit :

      Et encore tu sais pas tout, ça fait 3 jours que je me réaclimate à la Leffe Belge… On en trouve à Buenos Aires.
      Bises

  2. vainvain dit :

    Le dernier? Pas possible! Vous avez une obligation morale de terminer en beauté ce blog.
    Vous allez avoir 1 mois en bateau pour le préparer!
    Vous nous avait envoyé pleins de couleurs pendant 1 an, on veut donc un message final en feu d’artifice.
    On veut un dernier post où l’on rit, ou l’on pleure, qui soit le point final d’une aventure d’un an…

    On compte sur vous!!!

  3. losvagabundos dit :

    Ha Colonia del sacremento!!!… on adore revoir des images de cette ville que nous avons adoré!!!! Alors vous aussi vous n’avez pas eu le beau temps sur Florianopolis.
    Bientôt le retour…ça va être dure les amis on vous prévient! Allé profitez encore a fond…. et on espère vous voir vite après votre retour. Marc va voir la famille Angaléo cette semaine en Belgique, parler business et aussi se replonger encore un peu dans le monde du voyage…ça manque tellement!!!
    On espère à très bientôt et BON RETOUR sur l’Atlantique!

  4. Geogeo dit :

    Merci pour l’avertissement, j’ai pu mettre mes lunettes de soleil à temps ! ;-)
    Je vois que vous avez bien joué le jeu des autocollants à l’arrière du Capitaine, c’est chouette !
    Finalement, en parlant du Capitaine, il a bien tenu le choc n’empêche !
    Bon bin voilà, l’aventure est en proie à un retour qui doit se faire… Toute bonne chose à une fin.
    Enfin, il vous reste encore un long voyage à faire, qui sera une transition, le temps de vous réacclimater peu à peu.
    Cependant, je suis entièrement d’accord avec le mec qui assume pas sa blague… enfin avec le blageur masqué… bref, je veux dire avec Vainvain… : vous vous devez de publier un ultime post qui clôturera en beauté cette magnifique épopée !
    Bon retour les amis
    Gros bisous

  5. Hi guys,
    we managed to change the boats so our Mercedes 310 will be on the same boat with you!
    Enjoy the time on board et bon voyage!
    Steffi, Andreas et Keely

  6. Beatrice et Dominique dit :

    JOYEUX ANNIVERSAIRE MATHILDE
    GROS BISOUS
    MAMAN ET DOMINIQUE

  7. Sabine dit :

    Joyeux anniversaire Mathilde
    Sabine

  8. aso jo et tristan dit :

    Coucou les amoureux!
    Je n’ai jamais laissé de commentaire mais bientôt je n’en aurai plus l’occasion :( Du coup, j’en profite pour souhaiter un merveilleux anniversaire à Mathilde! En espérant que vous fêterez ça dans la bonne humeur et non dans la tristesse du départ!
    J’ai suivi vos aventures depuis le début! c’était génial!!! ça me manquera… ça m’aura occupé pendant mon congé maternité…
    Bref, tout ça, ça fait rêver!
    J’aimerais beaucoup vous présenter Tristan (déjà 6 mois!), il faudra donc qu’on vous invite à votre retour! Vous verrez, c’est un ptit bonhomme adorable, qui sourit tout le temps! Ça vous donnera peut-être des idées… ;)
    Bonne route les amoureux! Et bon retour!!!! (Mathilde, il fait 30° pour ton anniv!)
    gros bisous et encore bon anniversaire Mathilde!

    bnd vthtf dv nty-yf (c’est un petit mot de Tristan!!!)

  9. micetcoco dit :

    Salut les copains du bout du monde,

    Bon anniversaire à Mathilde! Il y a un an environ nous avions déjà réservé le We du 25 septembre pour fêter cet anniversaire! Ce n’est que partie remise!

    Depuis qu’on est rentrés on regarde vos photos un peu différemment, la nostalgie nous envahit déjà et vos récits nous donne envie à fond de repartir, il y a tellement de choses encore à voir!

    Gros bisous et à très bientôt maintenant!

  10. Mathilde & Terence dit :

    Merci à tous pour ces messages! ça fait vraiment plaisir.
    J’en profite pour vous donner les nouvelles fraiches, le bateau est retardé à samedi!

    Gros bisous à tous

  11. Pourcel dit :

    Coucou les Amis, bon vent et bonne traversée sur le Grande Argentina avec Franck, je compte sur vous pour prendre soin de lui…mais pas trop…ne lui donnez pas trop de mauvaises habitudes, je le récupère bientôt. Un départ Samedi, alors on y croit !!!
    Bisous à vous 2 – SUERTE !

  12. Fofie&Jérome dit :

    ouaou! ça fait sacrément drôle et bizarre de se dire que votre départ était il y a un an… ça semblait tellement loin… enfin on ne peut pas dire que vous n’en avez pas profité! des millions de photos et de souvenirs plein la tête….!
    vivement qu’on vous revoie!

    Gros bisous à vous

  13. Mathilde & Terence dit :

    Toujours en train d’attendre la bateau… normalement c’est pour demain!
    gros bisous a tous

  14. willame daniele dit :

    Bon retour les jeunes – j’ai suivi toutes vos péripéties et c’était bien agréable – mais il faut que çà finisse pour que çà recommence !!!!!! Dans le nord, c’est l été indien – soyez prudents – daniele willame

  15. Bruce dit :

    Hello les copains!

    Alors ca y est vous êtes dans le bateau? La croisière s’amuse?
    Merci pour ce beau post qui m’a fait rêver avec ce magnifique combi si bien tuné qu’on ne reconnait meme pas que c’est un combi… ;)
    On espère avoir de vos news durant la traversée…vous avez pas le site qui permet de visualiser quasi en temps réel votre navigation?

    Gros bisous et bon courage…

    Bruce

  16. Poppins dit :

    Cette fois ça y est, l’aventure se termine…et oui il y a bien une chose contre laquelle on peu lutter, c’est le temps! Je nous vois encore à cette fête de départ…mémorable!
    J’espère que cette expérience vous a remplie de bonheur, merci d’avoir partagé ses moments avec nous et de nous avoir sortie un petit peu de notre quotidien pendant plusieurs minutes mais aussi pendant plusieurs jours pour nous! Séjour inoubliable avec vous les copains et on espère pouvoir bientôt vous faire profiter à notre tour!
    Je vous souhaite bon courage pour cette longue traversée et ce retour à la réalité, en tout cas nous on a bien hâte de vous retrouver!
    En ce qui nous concerne on se voit en décembre, d’ici là, santé au capitaine et surtout RESTEZ COOL!

  17. Suzanne dit :

    Un régal de lire votre périple… envieuse que je suis !! beaucoup apprécié de revoir le Brésil un pays que j’adore !! en tout cas féloch pour ce site et aussi pour ce magnifique voyage. Le retour à la réalité a dur être dur voire très dur…
    une voyageuse dans l’âme
    Suzanne