De Santa Cruz à Bonito (du 30 Avril au 15 Mai)

Du Samedi 30 Avril au lundi 2 Mai

Nous sommes donc à Santa Cruz et nous profitons de cette grande ville pour faire un grand nettoyage… le linge, le Capitaine (extérieur et intérieur tout y passe!). Le temps s’est un peu rafraichit (on a ressortit nos pulls!) ceux sont des vents Patagoniens qui de temps à autres viennent considérablement refroidir le climat torride de Santa Cruz!

Nous sommes rejoins par Marc et Laure et leurs deux filles Norah et Lucie (famille de voyageurs suisses que nous avions rencontré il y a un mois à La Paz). Et décidons de faire un petit bout de chemin tous ensemble… direction la route des Missions Jesuites, qui d’après les guides, traversent des villages magnifiques… alors on se lance!

Mardi 3 Mai

En route pour les missions, il y a deux chemins pour y accéder, nous décidons donc de nous attaquer au premier. Première surprise, un paresseux est sur le bord du chemin. C’est un animal très agréable à observer car même quand un paresseux se sauve, on a le temps de prendre des dizaines de photos.

Nous continuons notre route et pour la première fois depuis le début de notre voyage, nous devons faire demi tour. La piste est traversee par un guet d’eau et de glaise, même les bus se font traverser par un tracteur… alors là non c’est sur notre Capitaine n’ayant pas ses 4 roues motrices, nous faisons demi tour un peu à contre coeur! Marc et Laure (qui sont équipés d’un 4×4 et qui auraient pu passer) nous accompagnent. Nous décidons de retourner a Santa Cruz et de prendre la seconde route demain.

Le hasard faisant bien les choses, on a pas fait demi tour pour rien, le soir même Nicolas, Catherine et leur 3 garçons Anatole, Léonore et Gabin (famille de voyageurs belges) nous rejoignent pour un petit resto. C’est donc à 11 que nous partirons demain à bord de 3 véhicules!

Mercredi 4 Mai

On prend la route, ouah le véhicule des belges nous impressionne! c’est un poid lourd (12 tonnes) 4×4 aménagé et il a vraiment de la gueule (Michel aucun doute, ça vous plairait!). Ils ont commencé leur tour du monde il y a 2 ans et transportent avec eux un cinéma! et non vous ne rêvez pas UN CINEMA!!! Ils projettent des films pour enfants dans les villages les plus reculés.

La végétation change au fur et à mesure que les kilomètres défilent. Pas de doute possible nous sommes sous les tropiques! et c’est magnifique.

Nous nous installons pour la nuit sur la place du village de San Javier, la ville est incroyable, petit hameau perdu et pourtant l’architecture est simplement splendide. Nous buvons l’apéro et mangeons sur une place classée au patrimoine mondiale de l’Humanité… quel privilège!

Un peu d’histoire : vers 1609, les Jésuites établirent un état religieux autonome au Paraguay (à cette époque cette région n’appartenait pas encore à la Bolivie). Le but était clair : évangéliser les populations autochtones de gré ou de force. Vers le milieu du 18e siècle, les querelles politiques en Europe tournèrent en luttes de pouvoir entre l’église catholique et les monarchies française, espagnole et portugaise. Lorsque les Espagnols comprirent l’étendue des richesses et de l’influence des Jésuites, ils décidèrent de dissoudre ces communautés. Les missions furent donc abandonnées en 1767. Seules les superbes églises restèrent pour témoigner de cet incroyable passé. Les campagnes de restauration ont commencé au cours des années 90 et sont pour certaines encore en cours.

Jeudi 5 Mai

Après une petite visite de la ville, nous reprenons la route en direction de Conception, où Nicolas et Catherine ont décidé d’offrir aux enfants du village une séance de cinéma! Nous devons donc arriver tôt pour aller demander l’autorisation à la Mairie et qu’ils puissent faire le tour des écoles pour prévenir les enfants.

De nouveau la place de la ville et son église sont splendides! La Bolivie est vraiment un pays étonnant.

Nous avons l’autorisation de la mairie pour faire un Cinema ici pour la soirée (enfin quand on dit nous on parle de Nicolas et Catherine), avec un petit bémol tout de même, le film doit commencer après la fin de l’école vers 18h15 et s’arrêter absolument avant le début de la messe… à 19H30 (d’ailleurs pendant la messe les commerces ferment aussi). Catherine et Nicolas lancent le montage du cinéma et c’est parti! Comme en vrai!

C’est vraiment un moment génial, quel beau projet! On est sous le charme! Malheureusement, messe oblige, il faudra couper le film avant la fin… Quel dommage, surtout pour les enfants qui réclament la fin!

Vendredi 6 Mai et Samedi 7 Mai

Nous continuons notre tour dans les missions jésuites c’est une succesion de superbes villages : San Ignacio de Velasco, Santa Ana…

Nous arrivons de nuit à San José de Chiquitos notre dernière étape sur la route des missions. Un couple de français (qui a fait le tour du monde en scooter) nous accueille dans le jardin de leur hôtel avec piscine, quel bonheur!!!

Dimanche 8 Mai et Lundi 9 Mai

Journées farnientes! on joue avec les enfants dans la piscine, on bouquine, on discute… Après plusieurs jours de route et avec cette chaleur c’est quand même bien agréable!

On est tellement bien qu’on pas pas du tout envie de repartir, alors c’est décidé demain on reste et soirée Cinéma pour les enfants de la ville! Jérôme le patron de l’hôtel s’occupe de tout, spots télé et radio pour prévenir les gens, la police vient bloquer la rue. On est juste devant l’église, et c’est parti! encore un grand moment!

Mardi 10 Mai

Nous quittons l’hôtel… enfin je devrais plutôt dire nous essayons de quitter l’hôtel, car nous nous sommes garés sur un bout de terrain gorgé d’eau et au fur et à mesure nous nous sommes enfoncés dans le sol! ça aurait pu être un problème si nous n’étions pas accompagnés d’un camion 12 tonnes 4×4… Une minute plus tard ils nous sortent de là ni vu ni connu! Merci à vous!

On s’amuse vraiment bien tous ensemble une fine équipe de 11 personnes, alors comme ça nous plait on va continuer encore un peu! Direction la frontière brésilienne.

Mercredi 11 Mai

Nous passons la frontière, c’est un petit peu long mais ça ne pose pas de soucis. Ca y est nous sommes donc au Brésil! Le choc est violent, on ne comprend plus grand chose ici ils parlent le portugais. Avec le temps notre niveau d’espagnol s’était drôlement amélioré et on ne rencontrait plus aucun soucis pour comprendre ni pour se faire comprendre! et maintenant nous revoilà comme il y a 8 mois! Enfin on y arrivera aussi y’a pas de raison! Courage.

Après un arrêt dans la jolie ville de Corumba, nous partons en direction du Pantanal, région marécageuse qui regorge de caïmans, piranhas, oiseaux, serpents… et de moustiques!

Nous avançons sur une piste et rapidement nous devons passer quelques guets, assez long mais pas trop profond, pas de soucis pour notre Capitaine.

Et puis on aperçoit un guet qui parait déjà plus difficile, nous regardons nos compagnons de route (4×4) le passer, c’est vrai qu’il parait plus profond! (on peut même dire beaucoup plus profond)… Allez on a confiance en notre Capitaine, il peut le faire… la suite en image

Nous retrouvons nos amis de l’autre côté qui n’en reviennent pas! On avoue on s’est fait un peu peur mais on est pas peu fiers! Et pour récompense nous apercevons juste après un caïman…

La suite de la piste parait compromise… juste après notre passage miraculeux, un pont et une piste innondée a perte de vue… et on ne se sent pas de contuinuer… Le Capitaine est balaise mais quand même on y tient beaucoup et on ne voudrait pas l’abandonner aux crocos…, ça parait difficile même pour Marc et Laure. Nous faisons donc demi tour.

Nous passons la nuit sur le terrain d’une fazenda (ferme brésilienne), les gens ont vraiment l’air très accueillants et sympa!

C’est notre dernière soirée avec Catherine, Nicolas, Anatole, Léonore et Gabin, demain ils continuent leurs routes en direction de Rio de Janeiro. La soirée est excellente, à un bémol près … les moustiques! Malgré les répulsifs, les vétements épais et longs, le compte est douloureux : près de 90 piqures sur mes cuisses, record battu par Marc avec 200 piqûres sur le dos et les bras!

Jeudi 12 Mai

L’heure de la séparation est arrivée, malheureusement. On aurait bien continué encore un peu la route avec cette famille de belge! Mais on y croit, on les recroisera c’est sûr!

Nous reprenons la route chacun de notre côté, pour nous direction Miranda.

Vendredi 13 Mai

Nous partons visiter une fazenda qui fait un élevage de Jacare (Caïman). C’est un endroit fabuleux, il y a des toucans, des perroquets, des immenses aras qui évoluent en liberté dans le parc.

Au programme de la journée, visite de la ferme de caïmans, balade à cheval, balade nocturne.

Samedi 14 Mai

Nous sommes réveillés ce matin, par un bruit de pas sur notre toit… Nous sautons du lit et le spectacle est merveilleux!

Et non vous ne rêvez pas c’est bien un toucan qui passe la tête par la fenêtre de toit de notre salle de bain!

Nous reprenons la route en direction de Bonito, où les eaux ont la reputation d’être parmi les plus claires du monde et peuplées de poissons magnifiques… un paradis pour le snorkelling! Sur la route nous croisons un singe! ça promet…

Nous arrivons de nuit dans un camping qui borde le Rio Formoso! On verra ça demain matin!

Category: Bolivie, Brésil
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Both comments and pings are currently closed.
11 Responses
  1. vainvain dit :

    Pfffffffffffffffffff
    Pourquoi je continue à regarder ce blog le lundi matin!!
    J’ai envie de pleurer.

  2. Poppins dit :

    Wouahou!
    Superbe rencontre encore une fois, c’est cool pour vous puis vos amis ont vraiment eu une superbe idée avec la projection de films pour enfants. M’enfin ils vous en font faire quand même, je ne sais pas comment vous avez fait pour passer ce guet et surtout comment Mathou y a survécu, stressement parlant! La photo est très impressionnante!
    Toujours aussi magique la rencontre avec les animaux, c’est fou les couleurs du toucan sont tellement vives qu’on dirait un faux!
    Continuez à vivre de tels moments bande de veinards, on pense à vous!
    Besos

  3. Le gars qui assume pas sa blague dit :

    Y’a rien d’extraordinaire à voir un paresseux dans la nature. J’ en croise toute la journée au taf

  4. Lulu la Brute dit :

    Ouaa… moi aussi j’aimerais bien voir des toucans passer leur tête par la fenêtre de notre salle de bains… qu’est-ce que c’est beau…
    Je n’aurais pas été rassurée de rouler dans autant d’eau…
    Et c’est super sympa le ciné roulant… encore une belle idée !!
    Mes amitiés à Crocodile Dundee ! Bizzzzzz

  5. Geogeo dit :

    Wow ils ont un sacré engin les projectionnistes !! Vous paraissez minuscules à côté !
    Mais bon, le plus beau c’est quand même le Capitaine ^^ D’ailleurs, il a encore fait ses preuves dans les guets.
    On en prend toujours plein la vue !! C’est impressionnants toutes ces couleurs…
    Il faut dire aussi que vous faites de très beaux clichés. ^^
    Mathou, tu n’as pas l’air très rassurée par le toucan perché sur fauteuil !
    Ces caïmans sont des petits malins : ils enfilent de vraies tenues de camouflage…
    Allez faites gaffe !
    Gros bisous

  6. Amé de Tom dit :

    Coucou les amis, mais qu’est-ce que c’est joli tout plein ces photos !!! Je pense que vous pouvez vraiment être fiers du Capitaine (quel bon nageur!!). Je vous embrasse

  7. laetiyo dit :

    Et les copains prenaient soin du capitaine. On a envie de vous revoir, il faut qu’il vous ramène….

    Gros bisous

  8. Bruce dit :

    Vainvain m’avait prévenu que c’était un très joli post et je le crois maintenant…
    Il résume un peu le type d’aventures dont je me faisais une idée : des rencontres impensables, des paysages de fous, des animaux « exotiques », des routes parfois difficiles…bref le pied!
    J’espère qu’un jour dans ma vie je vivrais les mêmes aventures….

    Gros bisous les copains!

    Bruce

  9. guigui et sa bande dit :

    Ah ces belges après la bière et la frite… le cinéma! ouahhhhhhh la claque !!!
    Beau projet …

    Soyez fier du capitaine, il assure !!!

    Bisous à vous 2 de nous 3.

  10. Fofie&Jérôme dit :

    Coucou les copains!

    ah j’ai enfin rattraper mon retard, j’avais fait une halte au lac titicaca, faut dire que vous aviez pris de la distance…
    Bref quand on lit plusieurs récits les uns après les autres on se rend compte encore mieux du concentré d’aventures que vous vivez jour après jour, en un mois c’est 10 villes, -10°C +30°C montagnes, mer… que du bonheur!
    Bon du cou le jeu concours Jérôme était plus en avance que moi et il y a une règle à respecter chez nous : pas le droit de raconter à l’autre ce qu’on a lu…
    enfin je m’en fiche, j’ai deux petits péruviens qui trônent sur le frigo na!
    merci de nous faire vivre tout ça.
    Gros bisous à vous 2